Entretien chaudière gaz

Trouvez les meilleurs artisans de votre région pour l’entretien chaudière gaz et recevez des devis GRATUITEMENT et sans engagement

Entretien et maintenance chaudière gaz: Infos et Prix

L’entretien de la chaudière à gaz pour le chauffage ou l’eau chaude est obligatoire par la loi. Selon le type et l’âge de la chaudière, il doit être effectué avec une certaine fréquence. Voici un guide pratique avec toutes les informations utiles : en quoi consiste la révision, qui s’en occupe et combien coûte la réalisation du contrôle et de la vérification des fumées par un technicien qualifié.

 

5 choses à savoir sur l’entretien de la chaudière

  • La révision comprend deux opérations distinctes : la maintenance et le désenfumage
  • La fréquence d’entretien dépend du type de chaudière et de son âge
  • L’examen ne peut être effectué que par des entreprises et des techniciens qualifiés
  • Le livret système est obligatoire si la chaudière a une puissance supérieure à 10 kW
  • Ceux qui ne sont pas à jour avec la révision peuvent faire face à des sanctions

Quel entretien pour une chaudière

La révision de la chaudière est une sorte de contrôle, à effectuer régulièrement pendant la durée de vie de l’équipement. La maintenance doit également être effectuée pour assurer la sécurité du système, qui utilise toujours un carburant et est donc potentiellement dangereux.
Quand on parle de remise en état de la chaudière à gaz, on fait référence à deux opérations différentes :

  1. l’ entretien ordinaire de la chaudière, effectué aux fins de la sécurité de l’installation
  2. la maîtrise de l’efficacité énergétique, c’est-à-dire la vérification des fumées  pour garantir les émissions polluantes minimales
Ces deux interventions sont exigées par la loi et doivent être effectuées avec une certaine périodicité indiquée dans la législation . Ceux qui ne se conforment pas aux contrôles établis peuvent encourir de lourdes sanctions à la suite d’inspections aléatoires. Nous vous rappelons que tout le monde ne peut pas effectuer les vérifications mais seulement les entreprises autorisées en vertu du décret législatif.

L’entretien régulier de la chaudière murale et non murale est d’une importance fondamentale pour la sécurité et le bon fonctionnement de l’installation. Elle doit être effectuée régulièrement par un technicien spécialisé.

Qui appeler pour un entretien chaudière ?

L’entretien de la chaudière est une opération obligatoire que tout le monde ne peut pas effectuer. Les deux révisions doivent toujours être effectuées par une entreprise agréée conformément au décret, avec des techniciens compétents et surtout qualifiés.

Parfois, c’est la même  entreprise d’installation qui offre également la maintenance du système pendant une période et contacte le client si nécessaire. Dans d’autres cas, c’est le client lui-même qui doit se soucier d’ appeler une entreprise ou un technicien pour le contrôle d’entretien de la  chaudière ou la maintenance chaudière. Le conseil est de contacter plusieurs entreprises pour demander différents devis et choisir le meilleur et le moins cher.
Pour plus d’informations sur la maintenance, faite une demande de devis entretien chaudière GRATUITEMENT et sans engagement de votre par afin de comparer les différents prix  

Entretien chaudière gaz

Trouvez les meilleurs artisans de votre région pour l’entretien chaudière gaz et recevez des devis GRATUITEMENT et sans engagement

Que fait le technicien pour vérifier la chaudière à gaz ?

Le contrôle des chaudières passe par une vérification de tous les équipements présents, notamment avec l’ entretien qu’il est effectué :

  • le nettoyage du brûleur et de l’échangeur de chaleur ;
  • vérification de l’ étanchéité et des filtres ;
  • vérification du tirage de fumée;
  • contrôle de la ventilation de l’ environnement dans lequel il se trouve.

En pratique, il s’agit d’un examen visuel de la correspondance de l’installation et d’un test fonctionnel du générateur et des systèmes connectés.

Le contrôle des fumées, quant à lui , analyse les  émissions et la concentration de polluants dans les gaz d’échappement dans le but de vérifier le rendement de la chaudière par rapport aux limites fixées par la législation. A partir des produits des fumées, il est en effet possible de comprendre la qualité de la manière dont s’est déroulée la combustion à l’intérieur de la chaudière.
Selon la loi, chaque région devrait avoir un cadastre où toutes les plantes sont enregistrées, chacune avec son propre numéro d’identification. Avec ce code, le technicien transmet également les données par voie électronique et met à jour le cadastre. Cependant, à ce jour, toutes les régions n’ont pas un tel cadastre.

Quand faire l’entretien de la chaudière gaz?

Combien coûte la révision de la chaudière ?

Pour les chaudières de puissance inférieure ou égale à 35 kW, le contrôle doit être effectué en fonction du combustible utilisé et en fonction du type. Il est obligatoire d’effectuer les contrôles pour tous les types de chaudières, aussi bien les plus courantes fonctionnant au gaz méthane que celles fonctionnant au GPL . Un premier contrôle est effectué lors du montage et de la mise en route du système. Il est de la responsabilité de l’installateur de vérifier le bon fonctionnement lors de la première mise en route de la chaudière. Par la suite, les contrôles doivent être effectués avec une certaine fréquence. La fréquence d’entretien dépend du type de modèle de chaudière et également de la date d’installation.
Comme vous pouvez l’imaginer, les anciennes chaudières installées il y a longtemps nécessiteront des contrôles plus fréquents :

  1. chaudière non alimentée au gaz (biomasse ou combustible liquide) : à
    vérifier tous les ans
  2. chaudière gaz ( méthane ou GPL ) installée depuis plus de 8 ans :
    contrôle tous les 2 ans
  3. chaudière à gaz installée depuis moins de 8 ans, avec chambre étanche type C :
    contrôle tous les 4 ans
  4. chaudière à chambre étanche de type B ou équipée d’un générateur de chaleur à eau chaude, à foyer ouvert et installée à l’intérieur des pièces à vivre :
    contrôle tous les 2 ans

La loi prévoit des inspections pour vérifier le respect de la législation, par exemple si la vignette bleue n’est pas payée ou si le rapport d’inspection n’est pas envoyé par le technicien. 
Les inspections de sécurité peuvent également être réglementées directement par les provinces et les municipalités d’une manière différente.
La législation nationale s’applique dans les régions où elle n’a pas été spécifiquement légiférée. En effet, certaines Régions se sont dotées d’une réglementation en la matière, renseignez-vous sur les détails dans votre Région.

Combien coûtent l’inspection et l’entretien de la chaudière à gaz ?

La dépense moyenne pour la révision et l’entretien de la chaudière est d’environ 70-80 euros.

Ce coût ne concerne que la révision avec la mise à jour du livret du système et la rédaction du rapport de contrôle, sans en vérifier l’efficacité, c’est-à-dire l’analyse des fumées.
Le coût est évidemment indicatif, puisque la dépense peut varier selon la Région et selon l’entreprise spécialisée à laquelle elle s’adresse. Notre conseil est de demander plusieurs devis, de comparer et de choisir le moins cher.
Pour la vérification des émissions, le coût est plus élevé et atteint environ 100-120 euros. Parfois, les entreprises proposent un contrat de deux ans à la fois pour l’entretien ordinaire et les interventions extraordinaires qui offrent une remise sur les services.
Le coût de l’entretien ordinaire et du désenfumage est à la charge du locataire ou du locataire de la maison ainsi que le coût du carburant, c’est-à-dire la facture de gaz . Si, en revanche, l’entretien est extraordinaire ou l’intervention implique le remplacement de la chaudière , la charge est à la charge du propriétaire du bien , le bailleur.

Le gaz s’occupe de l’entretien de la chaudière

Certaines offres du marché du gaz méthane proposent des prestations d’assistance ou de maintenance de la chaudière . Le coût du service est généralement étalé sur la facture pendant une certaine période de temps. Dans ces cas, cependant, il est nécessaire de vérifier attentivement les conditions du service, qui comportent parfois des limitations, comme une seule intervention d’un technicien.
Des propositions de ce genre viennent d’Enel Energia, avec la formule « Tout est OK chaudière », ou « Maintenance sans problème » d’Eni, qui avec un surcoût mensuel inclut un service d’entretien courant de la chaudière ou du système de climatisation ou électrique.

Quels documents sont délivrés avec l’entretien de la chaudière?

Lors d’un entretien ou d’un contrôle de désenfumage, le technicien doit également remplir et signer d’ autres documents . Le rapport doit être délivré au client responsable, qui en signe une copie pour réception et accusé de réception  et qui doit être jointe au livret. Les rapports indiquent les résultats des vérifications et contrôles ainsi que les éventuelles recommandations et/ou prescriptions. En signant ces formulaires, le technicien déclare que le système fonctionne correctement et peut être utilisé en toute sécurité.
Voici les formulaires à télécharger pour les types d’intervention :

  • Maintenance à des fins de sécurité :  rapport de contrôle technique , atteste du bon état et du fonctionnement de la chaudière ;
  • Rapport de contrôle d’efficacité énergétique des chaudières : rapport de type 1 , pour vérifier que le rendement du système est conforme au minimum requis par la loi.

Entretien chaudière gaz

Trouvez les meilleurs artisans de votre région pour l’entretien chaudière gaz et recevez des devis GRATUITEMENT et sans engagement

Quelle est l’amende en cas de non-inspection de la chaudière ?

Le risque que court le directeur de l’usine, c’est-à-dire le propriétaire ou le locataire de l’immeuble, qui ne respecte pas les règles est une  sanction pour manque de contrôle , qui peut également être très élevée.

La révision de la chaudière est obligatoire et si elle n’est pas effectuée conformément à la législation, une amende allant de 500 euros à 3000 euros maximum peut être encourue  .

Les contrôles pour vérifier le respect de l’obligation de maintenance des installations de chauffage sont effectués de manière aléatoire par le biais de la vérification du non-paiement de la vignette bleue ou de la non-envoi du rapport de qualité et de contrôle des fumées. Ceci est établi par le décret législatif n. 192 de 2005  et modifications ultérieures sur la performance énergétique des bâtiments, qui à l’article 15 fixe l’amende si les règles établies ne sont pas respectées.

Qui doit payer l’entretien de la chaudière gaz, propriétaire ou locataire ?

La personne qui doit s’assurer que l’entretien est effectué comme il convient peut être :

  1. Le propriétaire du bien ;
  2. Le locataire ;
  3. Le syndic de copropriété, dans le cas d’une chaudière centralisée dans l’immeuble ;
  4. Une tierce personne qui en assume la responsabilité.

Le responsable du système doit être indiqué dans le livret du système. C’est lui qui maintient l’usine en fonctionnement et doit procéder aux contrôles et qui encourt les pénalités si celles-ci ne sont pas respectées. Il est donc important de contrôler périodiquement le livret de la chaudière pour vérifier qu’il est en ordre et, si nécessaire, contacter une entreprise pour le contrôle.

Le livret système 2018 est-il obligatoire ?

Toute chaudière d’une puissance supérieure à 10 kW doit disposer du livret système .

Vous ne vous souvenez plus de la dernière vérification de votre chaudière ? Ne vous inquiétez pas, vous n’aurez plus qu’à récupérer le livret système.
Depuis plusieurs années, l’obligation du livret  pour les systèmes de chauffage, c’est-à-dire les chaudières et les climatiseurs, est entrée . Que ce soit dans le cas d’une nouvelle installation ou d’un système existant, toutes les chaudières doivent avoir le modèle unique du livret qui a remplacé l’ancien « livret chaudière » du passé.
Dans le livret, qui peut être assemblé avec des cartes, les caractéristiques techniques du système, le type et la personne qui en est responsable sont indiqués. Après l’information générale, le premier contrôle effectué par le

Le nouveau modèle est composé de plusieurs planches afin qu’elles puissent être assemblées selon le type de système. Le livret est créé par l’installateur et mis à jour de temps en temps pour avoir une description complète de la chaudière au fil du temps.

Ce document correspond à la carte d’identité de l’ensemble de l’établissement et doit être conservé. A chaque entretien, désenfumage ou modification ou remplacement de tout composant, le responsable doit faire mettre à jour le livret par le technicien. Le livret doit être rempli par l’installateur agréé ou le technicien de maintenance qui effectue le contrôle et transmet le rapport d’efficacité énergétique à l’autorité locale chargée de la mise à jour du cadastre de la centrale. Dans chaque Région, il existe un cadastre régional des systèmes de chauffage, où toutes les informations relatives au livret et aux commandes sont stockées en ligne.

Entretien chaudière gaz

Trouvez les meilleurs artisans de votre région pour l’entretien chaudière gaz et recevez des devis GRATUITEMENT et sans engagement